Résultats de la cohorte

Dans cette rubrique, nous aimerions vous présenter des résultats importants de la cohorte. Nous vous présentons les conclusions dans un langage que l’on espère plus facile à comprendre que la publication originale.  

 

Efficacité d’une utilisation précoce d’immunomodulateurs et anti-TNFs dans la maladie de Crohn

Jusqu’à maintenant, il n’était pas connu si un traitement précoce avec des médicaments plus puissants comme des immunomodulateurs (IMM) ou des anti-TNF peuvent prévenir de manière réelle les atteintes à l’intégrité de l’intestin causée par l’inflammation.

Pour ceci, les données de la SIBDCS ont été analysées et ils ont comparé les patients qui ont été diagnostiqué soit il y a plus ou moins de deux ans.

Dans le groupe « précoce » (<2ans) il y avait 292 patients et dans le group «plus tardif » (>2ans) il y avait 248 patients. L’analyse montrait qu’un traitement précoce par des IMM ou anti-TNF corrèle avec une fréquence moins importante de sténoses, un risque d’opération abaissé et ces patients présentaient aussi moins de complications.

Article original: Safroneeva E et al., Impact of the early use of immunomodulators or TNF antagonists on bowel damage and surgery in Crohn's disease. Aliment Pharmacol Ther. 2015 Aug 14. doi: 10.1111/apt.13363. 

 

Traitements topiques pas utilisés assez fréquemment lors de colite ulcéreuse

Depuis un certain temps, de nouveaux traitements topiques de la catégorie des 5-aminosalicylés (5-ASA) ou des stéroïdes topiques sont disponibles, médicaments qui présentent moins d’effets secondaires et plus d’efficacité thérapeutique par rapport aux traitements systémiques comparables.

Cette analyse s’intéresse à savoir à quelle fréquence ces traitements topiques sont utilisés pour la proctite.

16% des patients de la cohorte souffrent de proctite.  Des traitements topiques avec des 5-ASA ou des stéroïdes ont été utilisés chez 25% de ces patients. Ceci est moins qu’attendu et ces traitements efficaces et sûres devraient être utilisés plus fréquemment en cas de proctite.

Article original: Topical therapy is underused in patients with ulcerative colitis. Seibold F et al. J Crohns Colitis. 2014 Jan;8(1):56-63. doi: 10.1016/j.crohns.2013.03.005